latest update

jeudi 1 novembre 2007

Atelier de Poésie Sonore

Le weekend du 13 et 14 octobre, j'ai découvert une nouvelle discipline artistique: la Poésie Sonore. J'ai fait une nouvelle expérience vocale qui a ouvert mon esprit sur les possibilités de moduler ma voix.

Le groupe que j'ai rejoint devait faire une représentation à l'occasion des 20 ans d'Erasmus et la partie Poésie Sonore était concentré sur l'oeuvre d'Antonin Artaud. Ils avaient besoin de voix d'étudiants et avaient lancé un appel sur le campus.

J'ai rencontré durant ce weekend des polonais, un allemand, une chinoise, une autrichienne, une turque, une estonienne et bien-sur des français. Et on a fait du bruit: en criant, en chuchotant, en grave, en aigue, en inspirant, en chuchotant, en enlevant les voyelles, en rigolant...tout ça sur des textes inspirés d'Artaud. Par exemple:

  • C'est ainsi qu'on avale Artaud, qu'on le pompe, qu'on le défèque, qu'on le lèche et qu'on s'en pourlèche.
  • à coup de queue et de kekette. à coup de sexe et de péché.
  • Mais Antonin Artaud n'est-il pas cet homme désigné en France dans mille partouzes bourgeoises comme cet homme dont on bouffe le cou.
  • Moi, homme vivant, je suis une ville assiégée par l'armée des morts.
  • Je ne veux plus être endormi par d'autres, le sommeil est une illusion où l'on continue à vivre.

On a appris à dire des phrases phonétiquement dans d'autres langues. Il y a eu des glossolalies à répéter en rythme. Un autre exercice consistait à empêcher que se fasse une conférence; on devait le parasiter en improvisant avec les mots, les bruits...

La représentation s'est tenue le 18 octobre au CAPC Musée d'Art Contemporain...et c'était une vraie surprise. Une des étudiants a même prévu de faire un groupe d'impro musicale ici.

C'était une expérience que je ne revivrai peut-être jamais. Merci Seb, Jacky, Laura, Ge, Ayseu, Aurélie...merci beaucoup.

J'ai des échantillons de nos enregistrements en mp3....je trouverai un moyen de les diffuser sur le blog après.

blog comments powered by Disqus